Voyages

Voyager après la COVID-19 : les restrictions au Canada

Nous commençons à voir la lumière au bout du tunnel.

Et bien que la COVID-19 soit encore très présente, on peut espérer que d’ici la fin de l’année 2021, la majorité des personnes pourront de nouveau voyager à l’étranger.

Pour l’instant, le gouvernement canadien a toutefois pris des mesures pour réduire le risque d’exposition à la COVID-19 en introduisant plusieurs restrictions concernant les personnes autorisées à entrer au Canada.

Cette publication vous donne un aperçu des restrictions actuellement en vigueur pour les voyages au Canada.

Puis-je visiter le Canada en ce moment?

La meilleure réponse à cette question est oui et non!

Le gouvernement a stipulé que les citoyens canadiens, les citoyens canadiens ayant une double nationalité, les personnes inscrites en vertu de la Loi sur les Indiens, les résidents permanents du Canada ou les personnes protégées (statut de réfugié) sont autorisés à entrer au Canada.

Les ressortissants étrangers sont seulement autorisés à entrer au Canada sous certaines conditions.

Qu’est-ce que ça veut dire? Eh bien, il faut répondre à certains critères d’admissibilité pour pouvoir entrer au Canada en ce moment. Vérifiez la liste complète ici

En résumé, à moins que vous ne soyez un ressortissant étranger voyageant pour des raisons humanitaires, vous devez expliquer les raisons de votre voyage aux autorités canadiennes. Les détails de ce qui est considéré comme acceptable sont communiqués dans les lignes directrices via le lien ci-dessus.

Si je suis autorisé à voyager, quelles autres mesures dois-je prendre?

Si vous êtes autorisé à voyager au Canada, vous devez avoir prévu un plan de quarantaine obligatoire. Ce plan s’applique à l’entrée dans toutes les provinces. Il consiste à réserver un séjour de 3 nuits dans un hôtel autorisé par le gouvernement, puis à passer les onze jours restants dans un logement approprié.

Tous les visiteurs doivent s’inscrire auprès ArriveCan et remplir le formulaire quotidien d’auto-évaluation des symptômes de COVID-19. Même si vous êtes entièrement vacciné contre la COVID-19, vous êtes tenu de vous mettre en quarantaine pendant quatorze jours après votre arrivée.

Le gouvernement canadien prévoit d’assouplir ces mesures au début du mois de juillet et de permettre l’entrée aux voyageurs entièrement vaccinés, mais aucune annonce définitive n’a encore été faite. À l’heure actuelle, seuls quatre grands aéroports accueillent les voyageurs internationaux : Montréal, Toronto, Calgary et Vancouver.

Et une fois que je suis au Canada?

Que se passe-t-il une fois la quarantaine de quatorze jours terminée?

Eh bien, certaines provinces canadiennes ont mis en place un système de quarantaine à plusieurs paliers, qui est strictement respecté. Par exemple, il y a cinq niveaux en Ontario et quatre au Québec, les gouvernements pouvant passer d’un niveau à l’autre en fonction du taux d’infection. En Colombie-Britannique, des « restrictions à l’échelle de la province » sont en place depuis la fin de l’année 2020.

Grâce à une campagne de vaccination contre la COVID-19 déployée à grande échelle, de nombreuses provinces commencent à ouvrir leurs frontières et à assouplir leurs mesures de restrictions.

De plus, les exigences relatives au port du masque ainsi que les règles relatives aux réunions, aux rassemblements intérieurs et aux déplacements interprovinciaux varient d’une province à l’autre. Par exemple, depuis le 28 mai, les restaurateurs québécois sont autorisés à servir leurs clients attablés à l’extérieur. L’Ontario a récemment suivi le même plan de déconfinement.

Les mesures relatives à la restauration à l’extérieur ont également été assouplies en Alberta et en Colombie-Britannique, mais les choses pourraient rapidement changer si les taux d’infection augmentent.

Le verdict.

Devrais-je voyager au Canada en ce moment?

Probablement pas, à moins que vous n’ayez une raison approuvée par le gouvernement pour le faire. Les exigences d’entrée au Canada sont parmi les plus sévères au monde et sachez qu’elles sont strictement respectées.

Toutefois, la bonne nouvelle est que de nombreuses provinces commencent à s’ouvrir au fur et à mesure que la campagne nationale de vaccination prend de l’ampleur.

Si la tendance actuelle se poursuit, le secteur touristique du Canada pourrait être de nouveau totalement opérationnel dans le courant de l’année.